Feeds:
Articles
Commentaires

Partie de Nouvelle Zélande le 2 octobre 2009, la Marche Mondiale pour la Paix et la Non-Violence s’est achevée le 2 janvier 2010 en Argentine.
Retour sur cette épopée de 3 mois… avec l’action à Perpignan, le passage de l’équipe de base à Barcelone, l’arrivée dans la Cordillère des Andes: Vidéos, photos, témoignages, projets futurs…
L’action en faveur de la non-violence continue: l’association Monde Sans Guerre et Sans Violence se mobilise autour de la campagne Ultime Atome (pour l’application du Traité de Non Prolifération des Armes Nucléaires).

Comme le veut la tradition des Mercredis MRAP66-Théâtre de la Complicité, une soupe sera proposée (soupe indienne et soupe campagnarde).

Rendez-vous ce mercredi 10 mars 2010 à partir de 19h au théâtre de la complicité (8 bis rue saint Mathieu)

Publicités


« Je suis rentrée voilà maintenant une bonne semaine de mon périple chilien et argentin.
J’ai en pris plein les yeux, et surtout plein le cœur; de belles retrouvailles avec d’anciens amis; des échanges riches et simples avec des gens tellement diverses et tellement semblables dans leurs aspirations et leurs recherches;
la certitude qu’il y a au fond de moi comme au fond de chacun le meilleur qui ne demande qu’à s’exprimer quand on s’ouvre… et que la non-violence a toute sa place dans le monde!
Sans doute avez-vous vu quelques photos et vidéos…
Avec quelques amis j’ai pris soin de bruler nos demandes de Paix et de Non-Violence collectées à Perpignan et d’envoyer les cendres dans le vent à Punta de vacas (ce n’est pas la tramontane mais ça souffle fort aussi!).
Depuis la vie quotidienne à repris son cour mais je m’efforce de la vivre en sentant cet espoir en moi. »

T.Odile, membre du collectif du 2 octobre.

Place arago

Entamée le 2 octobre à Wellington, en Nouvelle-Zélande, elle s’achèvera le 2 janvier 2010 au pied du mont Aconcagua, en Argentine.
Une petite cinquantaine de citoyens s’est retrouvée hier soir place Arago, arborant banderoles et drapeaux arc-en-ciel, pour un monde sans violence et nucléairement désarmé. Les manifestants marquaient ainsi une étape, avant de rallier aujourd’hui Barcelone, de la Marche mondiale pour la paix et la non-violence.
Cette initiative est née en novembre 2008 à Punta de Vacas, en Argentine, lors du symposium du Centre mondial d’études humanistes. Elle a concrètement démarré le 2 octobre dernier (journée internationale de la non-violence) à Wellington, en Nouvelle-Zélande, et s’achèvera
le 2 janvier prochain au pied du mont Aconcagua, à Punta de Vacas. L’initiative citoyenne, impulsée par le Mouvement humaniste à travers son organisme, « Monde sans guerres » , aura entre temps, traversé une centaine de pays. La Marche mondiale, éclairée par « la flamme d’Hiroshima » (membre du réseau international Abolition 2000 ), exige le désarmement nucléaire intégral, universel et contrôlé – soit l’application de l’article 6 du Traité de non-prolifération nucléaire ; le retrait immédiat des troupes étrangères des territoires occupés ; la réduction de l’armement conventionnel ; la signature entre pays de traités de non-agression ; le renoncement par les gouvernements à utiliser les guerres comme moyen pour résoudre les conflits. Cette marche vise à une prise de conscience mondiale de la notion de non-violence, à l’image de la prise de conscience écologiste.
http://www.collectif2octobre.wordpresse.com et http://www.marchemondiale.fr

© L’independant

© Photo H. Jordan

Des membres du Collectif 2 octobre étaient présent le 26 septembre 2009 à Perpignan pour soutenir les associations et l’initiative d’Entraid’Roussillon autour de la pyramide de chaussures d’Handicap International et pour participer au cortège qui a fait le tour du centre ville derrière la banderolle « Marche pour la paix et la non-violence ». Dans la bonne humeur, de nombreuses personnes arboraient le T-shirt ou l’autocollant de la Marche Mondiale pour la paix et la non-violence et une diffusion importante a été réalisée pour informer sur le rassemblement du 2 octobre.

15 eme pyramide de chaussures+Marche+Bidons du Vernet

Article paru sur le travailleur catalan

Moments de partages dans le rire ou le silence, sous les flambeaux quelques paroles ont été dites, quelques notes de musique, une demande collective pour en finir avec la violence en soi et en dehors de soi, une émotion légère et profonde à la fois, plus de 80 participants sous les étoiles et une belle lune bien ronde qui nous reliait à plus de 100 pays où avaient lieu des rassemblements similaires en cette journée internationale de la Non-violence.

***

« Les gens avec les torches allumées, la musique, la nuit et cette demande que nous avons dit ensemble m’a connecté avec le Sacré qu’est en nous tous. »

D.Gaby

« Chaleur (dans les 2 sens), fraternité, complicité…un partage joyeux et simple…qui peut laisser présager qu’un autre monde est possible. »
Maryse

« Simple, fort, délicieusement fluide et profond à la fois. Les témoignages de nombreuses personnes m’ont fait chaud au cœur ! Merci à chacun d’avoir donné le meilleur de soi pour que tout fonctionne aussi bien. »

P.Yanne

flamme de la paix

Prune

Demande

2 cotobre

Le reste des photos:

2 octobre

small_Budapest_GardenOfPhilosophers_01

Participez au Symbole vivant de la Paix et de la non violence:

Rdv le 2 Octobre à 19h30 – Place de la REPUBLIQUE, PERPIGNAN.

Participation au frais : 2€ la torche.

-Paroles de Non Violence
-Présentation de la Marche Mondiale

-Simultanément dans plus de 100 villes sur les 5 continents des milliers de personnes disent:

NON à la guerre NON à la violence!

Soyez nombreux!